Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 21:16

Toute ma petite famille est vissée devant la télé pour cause de dernier jour de championnat de foot, Fille Cadette habillée de pied en cap aux couleurs des Girondins. L'ambiance dans le salon est éléctrique.


Alors, voyons un peu les événements de ces dernières semaines.


- Fille Cadette a toujours autant de mal avec l'école. Elle est terrifiée et commence à baliser la veille pour le lendemain. Le matin venu ce ne sont que pleurs et supplications. Quand l'Homme est là à l'heure de l'emmener (rarement), il parvient à peine à la traîner (c'est le mot) de force, et encore... elle se débat comme une possédée et a même une fois sauté de la voiture qui reculait dans l'allée. Moi je ne peux pas, physiquement, la contraindre. Elle a beau être très légère pour son âge, quand elle se débat avec l'énergie du désespoir je ne peux strictement rien y faire. L'atmosphère est devenue pesante. L'Homme et moi sommes crispés parce que nous savons parfaitement que sa place est à l'école, qu'elle risque de perdre ses acquis et qu'elle se désocialise. Elle a déjà raté le spectacle de percussions, que pourtant elle adore.
Heureusement elle est bonne élève et son passage en CM1 est assuré.
Fille Aînée est tendue aussi: elle  doit subir les crises et les scènes de sa soeur, ce qui ne l'aide pas à aller sereinement au collège. Mais elle est courageuse et s'en sort bien.
Mo elle-même est malheureuse car elle est consciente de ne pas "faire ce qu'il faut" et s'en veut de nous causer des soucis.
Bref, c'est dur.
Moi je pense que le problème prend racine en profondeur et qu'il s'agit probablement d'une phobie scolaire, sans nul doute néanmoins aggravée par la présence délétère du Sale Type. L'Homme, lui, n'en démord pas: c'est LUI, period. Il est donc allé lui parler et ça s'est très mal passé. Ils ont failli en venir aux mains. L'Homme ayant eu la sagesse de demander à la directrice d'assister à l'entretien, on a évité le pugilat mais de justesse. En tous cas il l'a traité de "tordu" et de "malsain" (je suis d'accord) et l'autre, onctueux et sournois comme un reptile a semble-t-il tout fait pour se prendre un poing dans la gueule afin de pouvoir se plaindre.


Le  ST s'occupant d'enfants, ça revient à ça. Brrrrrrr...

 L'Homme lui a ressorti les vieux dossiers de l'an dernier, quand il avait (entre autres) demandé à Fille Aînée "grande et formée" de parler de ses règles à la classe entière. Le Sale Type a eu le culot de prétendre que c'est d'elle que venait l'idée, ce que nous savons de façon certaine être faux. C'est un pourri doublé d'un menteur. N'oublions pas que nous avons été neuf mamans à nous plaindre de son attitude vis-à-vis de nos filles en 2008 et que malgré ça il est revenu cette année!
Fille Cadette continue de voir la pédopsychiatre qui dit qu'il lui faut encore du temps.


(But pour Bordeaux, hurlements, sauts de cabris et manifestations de joie diverses dans le salon)


Heu...celui qui vient de marquer, avec mes nanas.




- Nous avons signé pour aller habiter... et bon, finalement je me fais à l'idée. De toutes façons maintenant notre préavis est fixé au 30 juin donc on a fait du vide (12 ans de saloperies diverses accumulées, ça en fait des voyages à la déchetterie!) et commencé les cartons.


Roller en famille dans ce qui est encore notre neighbourhood.

Mais il n'empêche que j'en veux toujours à mes enc*lés de beaux-parents ('xcuse my French) pour ne pas avoir bougé leur gros cul (pour Poisson Rouge) et leurs vieilles couilles (pour Pervers-Escroc) afin de nous aider. Alors qu'on a passé notre temps à les aider. 


ATTENTION, EXPLICIT LYRICS dans le paragraphe qui suit.

- A ce propos (mes enc*lés de beaux-parents) .
Dans la semaine, le téléphone (notre fixe familial) sonne vers 18h. Fille Aînée répond, et ne comprenant pas de quoi il retourne me passe la communication. M. Untel (inconnu au bataillon) m'annonce qu'il a obtenu mon numéro auprès de Maître Duchmol, notaire à Trucmuche (qu'on ne connaît ni d'Eve ni d'Adam), et qu'il souhaiterait des précisions sur notre affaire de vente de pneus et mécanique = la SCI  pour laquelle nous servons de prêtes-noms à Poisson Rouge, Pervers-Escroc et Tanguy. La moutarde me monte au nez. J'appelle l'Homme à son boulot (ce que je ne suis pas censée faire), lui relate l'incident et le prie de régler ça au plus vite. Le soir venu j'explose: on vient nous faire chier chez nous pour ce putain de truc qui ne nous concerne pas et auquel je n'ai jamais voulu et ne veux absolument plus être associée. J'apprends alors abasourdie qu'il est prévu que la foutue SCI change d'adresse en même temps que nous. Qu'elle nous suive, quoi. ET CA C'EST HORS DE QUESTION. L'Homme me l'a dit et répété pour me convaincre d'accepter le déménagement: "vois ça comme un nouveau départ, blablabla". O.K. Nouveau départ, alors on se débarrasse de ce qui nous empoisonne, de ce qui est toxique. On le fait bien pour tout ce qui traîne dans la maison. Et pour moi les beaux-parents sont toxiques. Ca fait huit ans qu'on se prête à cette mascarade, jusqu'à quand ça va durer? Ils serait peut-être temps qu'ils prennent leurs responsabilités maintenant, ces vieux cons dégénérés. Evidemment aucun coup de fil d'excuse plus tard, pas un mot. D'ailleurs c'est simple, ils n'appellent JAMAIS. Moi ça me va très bien, mais qu'ils ne viennent pas ensuite se plaindre de ne pas avoir de nouvelles de leurs petites filles ("angculé, cong").
Bref j'ai mis le marché en main à l'Homme. Il parle (ENFIN!) à ses parents pour que a) mon nom soit retiré du titre de propriété et que b) la SCI de merde ne soit plus domiciliée à notre adresse. La merde c'est bon pour les porcs, ça conviendra donc très bien aux BP.


Pervers-Escroc pendant sa sieste.

 Sinon c'est moi qui n'irait pas à la nouvelle adresse. La SCI ou moi. Bien entendu il n'a pas répondu, s'est comme d'habitude muré dans un courageux silence et on n'en a plus parlé. Mais s'il croit que j'ai oublié il se trompe lourdement. Demain il va voir ses connards de parents (pour profiter avec les filles du parc et de la piscine creusée_ qu'ils nous doivent en quelque sorte) et il a plutôt intérêt à leur parler.

Parce que cette fois je ne céderai pas. Quitte à nous mettre aussi dans la merde je dénoncerai la magouille ainsi que toutes les autres auxquelles se livrent ces Bidochons pourris.


Allégorie de conversation entre moi et les BP (je suis celui de gauche)


Bon, le foot est presque fini, il faut que je me prépare aux assauts de ma tribu en folie, alors j'arrête là.



Mais oui mes chous, ça y est!



We are the champions!



Partager cet article

Repost 0
Published by Nanou
commenter cet article

commentaires

Nanou 06/06/2009 19:40

Bon moinniversaire petite crevette!

Steph.+C 06/06/2009 16:35

La petite crevette a 7 mois aujourd'hui, et elle va super bien ! Merci de te soucier de sa life !Sinon, c'est vrai que mon BF est un petit joueur au regard de tes BP !Extra !

Nanou 04/06/2009 17:25

Hello Alex! Ben tu sais, si je pouvais VRAIMENT les dézinguer ces enf*irés de BP je crois que je le ferais!Pour ce qui est du foot, moi je me contente de me réjouir pour mes filles_bon, et un peu pour l'Homme, sinon...ça m'emmerde (:-) Mais comme Betty je reconnais que certains joueurs "n'écorchent pas l'oeil" comme disait ma (regrettée) mémé!

Alex 04/06/2009 15:41

Hey ! Ca fait longtemps :)Bon déjà les beaux parents, faut les dézinguer, GO GO GO ! Ensuite, et je vais faire crier ta petite famille (:D), Bordeaux n'a aucun mérite d'avoir gagné la ligue 1. Mais ça c'est une autre histoire.

Nanou 03/06/2009 19:12

@ Steph C.: effectivemment les profiteurs sont partout! Mais au moins  là la môman est-elle consentante. Moi, mes BP m'imposent (par le truchement de l'Homme) leurs escroqueries. Et puis, ça va loin...genre toucher le RMI tout en travaillant, etc. Y en a des tonnes et des tonnes (suffit de se balader dans mon blog pour trouver des exemples).Sinon, comment va bébé?@ Betty: 1)Oui, bien que totalement hermétique au foot (pour ne pas dire allergique) je dois reconnaître que les joueurs que j'ai l'occasion de voir, les Girondins donc, sont plutôt pas mal. Et sympas aussi (:-)2) Moi aussi ça me gerce le cul. Sous-entendu "on sait mais c'est un remplaçant alors on va pas faire de vagues..." Lamentable.3) Je lâcherai pas la bride à ces pourris, il n'en est pas question. Reste à espérer que l'Homme soit ferme lui aussi, vu que j'en ai vraiment marre de râler dans le vide et de passer pour l'Emmerdeuse Internationale!

Articles Récents

Liens