Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 21:27

Fille Cadette est un petit individu adorable et aussi un peu complexe... Le fruit n'est pas tombé très loin de l'arbre. Un être humain quoi. Peut-être un poil plus sensible par moments que certains autres gamins. Quoique. Tant qu'à faire je préfère quelqu'un qui a des émotions et les exprime plutôt qu'un bout de bois et ne voyez là aucune allusion malveillante à l'Homme.

Les années précédentes, depuis ses débuts à l'école en fait, elle avait développé une sale phobie scolaire qui nous embêtait tous pas mal. C'était la croix et la bannière pour la mettre en classe, et globalement elle avait du mal à se détacher de moi. Elle a vu une pédopsychiatre, ce qui a dû lui faire du bien, mais elle fonctionne beaucoup à l'affectif, et comme cette année elle adore sa maîtresse, l'école est devenue un plaisir pour elle. En plus, malgré le retard pris à cause de ses absences répétées de l'an dernier, c'est une excellente élève.

 

Inutile de vous dire, mes amis, que je croise tout ce que je peux croiser pour que ça dure.

 

Elle a d'ailleurs évolué dans plusieurs domaines. Elle dort seule hors de chez nous (chez ses grands-parents, d'accord) ce qu'elle ne faisait presque jamais. Elle part en vadrouille avec ses copains, fait du sport, bref, elle a déployé un peu ses ailes.

 

Le meilleur exemple en est son  inscription depuis la rentrée au club de foot de notre commune. Elle adore le foot, c'est une vraie passion, mais jusqu'alors l'idée de partir même quelques heures sans nous le mercredi et le week-end pour les matches la rebutait. On avait essayé avec le judo, échec total. Peut-être aussi que le judo ne la motivait pas autant. Là, elle a franchi le pas. Non seulement elle joue au foot, mais elle est la seule fille de l'équipe, et parfois, lorsque des "plateaux" sont organisés, la seule au milieu d'une cinquantaine de garçons (elle a même reçu une médaille pour ça récemment!) Et je vous assure, mes droughies, que l'air de rien ça demande un certain cran, à 9 ans. En plus c'est un mini-gabarit (je l'habille encore en 6 ans parfois), mais elle y va, "parmi les Gigantors" comme dit sa soeur avec une petite pointe de respect dans la voix. il m'arrive de craindre qu'ils me la cassent mais elle n'a pas peur la drôlesse, elle est dans son élément, un vrai poisson dans l'eau. Elle est heureuse. Et nous, ben, de la voir comme ça on l'est aussi.

 

Foot 001

 Vas-y ma minette!

 

C'est pourquoi j'ai un peu tiqué lorsqu'elle m'a rapporté dernièrement un petit incident à l'issue de l'entraînement. Je me dois préalablement de préciser que pour la plupart les petits gars sont super mignons et ne font pas de différence entre elle et eux.

 

Enfin, pas Brayann. Ah, Brayann (s'il existait pas il faudrait l'inventer celui-là)!

 

Bon, j'aimerais être aussi open-minded et libre de tout préjugé que je me targue de l'être, mais je ne le suis pas. C'est-à-dire que déjà B.r.a.y.a.n.n, comme prénom, ça me donne un peu envie de rire. Comme Cidjé (pour C-J in English), Lamour (!) ou Largo (si!  je.vous.jure. Dans ma famille, même). On comprend bien que ses parents ont voulu rendre hommage à un quelconque Brian, mais sans avoir toutes les données du problème en main.

Fille Cadette a elle-même un prénom d'origine irlandaise (Maureen), et tous nos copains anglophones ont hurlé au loup quand on leur a annoncé ça. Apparemment, ça correspond un peu à Colette, Ginette ou Henriette en anglais. Un truc périmé, quoi. Tout ça pour dire que les prénoms chichiteux, j'ai donné aussi (ceci dit j'adore "Maureen" et on dirait que le nom a été créé pour elle). Donc je peux me moquer un peu. Et au moins l'avons-nous orthographié correctement.

 

Bref, ce petit con de Brayann traite ma fille (et je suppose les filles en général) comme si elle appartenait à  une sous espèce. Concrètement, lorsqu'il y a des conciliabules ou des stratègies d'équipe à établir, il l'exclut et lui conseille de retourner jouer à la dînette et aux Barbies. Manque de pot pour toi petit enfoiré de Brayann,  Fille cadette n'a jamais joué ni à la dînette ni à la poupée qu'elle soit Barbie, Braz ou une quelconque autre chaudasse mannequin. Mais alors ja-mais. C'est une petite nana coquette et féminine qui va jouer au foot avec petit chignon, boucles d'oreilles et baume hydratant sur les lèvres mais qui n'aime que les jeux de garçons, et ce depuis toujours. Elle est extrêmement sportive et a sa place tout autant que lui, sinon plus, à ce que j'ai pu (objectivement, ça va de soi) en juger dans une équipe de foot. Ce qui m'ennuie c'est qu'il a répété son manège plusieurs fois, le jeune Pierrafeu. Et j'ai eu peur que ma nénette se braque. Mais heureusement elle m'a assuré qu'elle adorerait toujours le foot, quoique pourrait déblatérer l'apprenti-connard-de-macho-handicapé-du- prénom Brayann.

 

SP A0837

Médailles et diplômes sportifs au mur (rose) de sa chambre, mais touche glam, le miroir en forme de coeur.

 

La semaine dernière, j'ai vu le père de Brayann. Et là j'ai mieux compris. Encore une fois je vais tomber dans le cliché et le piège de juger quelqu'un à son apparence mais comment dire...Parfois c'est dur de faire autrement. Et surtout ça s'avère, généralement. Exemple: mes beaux-parents ont l'air de gros cons et ils en sont. 

 

Alors! Imaginez un type dans la quarantaine, pas très net, voire carrément dégueulasse, hirsute et surtout uniquement vêtu, malgré la température plus que frisquette, d'une veste en laine polaire imprimée largement ouverte sur son torse velu et orné d'un gros médaillon. Pour le bas, un jean qui aurait pu passer pour baggy mais ne fermait juste pas autour du bide plein de bière de l'individu. Aussi le fond du pantalon lui arrivait-il aux genoux, laissant dépasser un caleçon plus que douteux ce qui, nous en conviendrons, n'est pas la tenue la plus hip qui soit pour un...homme de son âge. Je soupçonne le personnage d'être superfan de tuning, ou de Johnny Hallyday, ou même des deux, allez! 

 

On va dire que... le fruit est pas tombé très loin de l'arbre, et j'imagine aisément le charmant Brayann dans trente ans. 

 

Tu sais quoi ma fille?

 

 

On s'en fout de l'avis de Brayann (hahaha)!

 

 

P.S: non, je n'ai pas inventé toute cette (petite) histoire pour justifier mon jeu de mots hilarant au demeurant. Mais si vous lisez ceci et n'avez jamais vu "La vie de Brian" des Monthy Python, tirez-vous d'ici et allez le louer fissa! Bande d'incultes!

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanou
commenter cet article

commentaires

Nanou 12/11/2010 02:35



Lucky you, MILF!



betty 07/11/2010 09:25



Une MILF est une "mother I'd like to fuck".


J'ai appris ça tout récemment, via Daphné Dupotron (un de mes blogs favoris) et coincidence, très peu de temps après un de ces jeunes me l'a dit aussi. Je dois dire que ça reste une toute petite
minorité que les mères de famille font fantasmer.. mais je confirme que ça existe !!!



Nanou 07/11/2010 02:37



"Des photos...pareILLES..." of course! That was a typo.



Nanou 06/11/2010 19:19



What the heck is MILF? Et OUI j'ai vu tes contacts, mais si tu continues avec des photos de profil pareil, c'est obligé aussi. Tu allumes!



betty 06/11/2010 17:00



Allons darling, un peu de lucidité : as tu vu tous ces sémillants jeunes hommes parmi mes contacts FB? Ne penses tu pas que parmi eux certains se feraient bien plaisir avec une MILF ? Bien. Alors
: comme mon époux n'est pas d'accord, je ne suis pas d'accord non plus bien sur. Mais puis je les empêcher de m'admirer? Que non.



Articles Récents

Liens