Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 22:36

La gentille et jolie Betty m'a dit qu'elle aimait bien la photo de mon dernier post et que (je cite) j'avais l'air d'avoir 25 ans là-dessus.

 

Bien. Bien, bien.

 

Voici donc une photo prise hier soir  qui va mettre les choses à leur juste place.

23066 100001110694010 7027 n

J'ai pas du tout l'air bête à sourire comme ça niaisement à la webcam.

 

D'accord, c'est flou, sombre,  pixellisé...C'est de la webcam. Le bon côté de la chose c'est qu'on ne voit pas l'immonde spot que j'ai sur le menton. Fille Cadette a assuré la direction artistique de la prise de vues: "relève la tête Maman, souris, arrange tes cheveux, enlève tes lunettes" (Oui j'ai des lunettes. Souvent. Mmm...la plupart du temps. Pour, pfff trois fois rien: lire, écrire, regarder la télé, conduire. Y voir, quoi).

 

Et là, ben c'est clair que j'ai pas (plus) 25 ans. Depuis quelques années, même.

 

Et ça m'amène à me poser une question. Suis-je la seule femme de plus de 30 ans (hum) à ne jamais aller chez l'esthéticienne?

 

Parce que moi je suis nature, hein. J'épile au taille-haies, aux dents et au caramel_ 30 secondes au micro-ondes (ce qui me contraint à moult contorsions), j'exfolie à la râpe à fromage, j'hydrate à l'huile de vidange, je perce les boutons au compas, bref je prends soin de moi comme avec Garnier, mais sans.

 

Non mais sans déconner. Moi j'ai pas le fric pour, disons, deux rendez-vous mensuels en salon. Et peut-être pas l'envie non plus.

 

En fait je suis allée une seule et unique fois chez l'esthéticienne. Celle de mon quartier. Pour un nettoyage de peau. Une semaine avant mon mariage. Heureusement, une semaine avant. J'arrête les phrases courtes en rafale. Parce que je suis sortie de là, je vous dis pas les gars, j'avais l'air d'un pain aux raisins.

Et non seulement j'étais moche à arrêter les pendules, mais je souffrais!

Seulement ma peau, ou plutôt ce qu'il en restait, était tellement pelée que je ne pouvais pas ouvrir la bouche pour crier. Tant mieux tout compte fait, parce qu'une pizza au napalm hurlante déambulant dans les rues un samedi matin...en plus de la douleur de ma gueule on m'aurait jeté des pierres dans le cul.

L'après-midi, n'écoutant que mon courage et sobrement dissimulée sous la cagoule d'Elephant Man, j'ai accompagné ma mère en ville (à Bordeaux, quoi) pour l'aider à choisir sa tenue pour le grand jour. C'est-à-dire que je me suis bornée à produire des "mouui" ou des "mnoon" du coin de ma bouche tordue, accompagnés de force bruits de succion et respiration sifflante comme Darth Vader. Ma nature rieuse prenant le dessus malgré l'épreuve, je tentai même un "je suis ton père, Marie-Françoise" qu'hélas ma mère ne comprit pas, restant de marbre face à cette révélation bouleversante. Le fait qu'elle ne goûte pas ce trait d'humour pourtant subtil ne fit qu'ajouter à mon désarroi. Au bout d'un moment, la souffrance devenant intolérable, j'avisai une pharmacie, y entrai et dévoilai ma face. (Avez-vous noté l'emploi sidérant du passé simple? C'est beau). Avant que j'aie pu émettre le moindre son, la pharmacienne se mit à hurler (oui, HURLER, les gars. J'ai cru que je l'avais tuée):"Aaaaaaaah! " (silence angoissé, ô temps suspends ton vol). Et la femme de l'art, se ressaisissant avec courage, de poursuivre: "Voilà ce que c'est que d'aller faire du ski sur glacier sans protection adéquate!" (...)

Je JURE que c'est vrai.

 

 Imaginez, les gars, que je me sois mariée le lendemain. L'Homme aurait dû dire "oui" à un steak haché.

 

Alors les esthéticiennes pour moi c'est thanks but no, thanks. Je suis bien consciente que j'ai eu une mauvaise expérience et que la plupart des professionnelles sont compétentes, mais la méfiance à la vie dure.

Donc je me débrouille. J'assure la maintenance. Je lave, je défriche, je ponce, je crème un chouïa, j'anti-ride parfois, je lime, je vernis de temps en temps, je parfume. Et bon, j'ai la gueule que j'ai.

 

 

Hein, quoi? Qu'est-ce qu'elle a ma gueule?

Partager cet article

Repost 0
Published by Nanou
commenter cet article

commentaires

Nanou 27/05/2010 22:36



@ Delicious (que je n'avais pas vu et je m'en excuse): D'accord, je vous épouse! Nous vivrons une délicieuse vie de fêtes, de rires et
d'insouciance. Je ne vous demande qu'un petit compliment dit "de maintenance" de temps à autre. Ca vous va? (:-)



Nanou 27/05/2010 18:19



Les blondes n'ont pas besoin de démêlant teuch. Elles sont lisses et douces. Moi par contre j'te dis pas (:-)



Betty 27/05/2010 18:06



HAHAHA du démêlant..


MAIS QUOI LES BLONDES????????



Nanou 27/05/2010 17:38



@Tagada: MDR!!! Du démêlant...



Delicious 27/05/2010 17:38



Nanou, quittez l'Homme et épousez moi!


Belle, drôle et maîtrisant le passé simple, vous êtes la femme idéale!



Articles Récents

Liens